<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer
Que recherchez-vous ?
    matoocard-picto
    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto
    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto
    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    Le M2M au service de la supply chain

    Pour le troisième trimestre consécutif, le nombre de cartes SIM M2M en circulation a atteint un taux d’accroissement annuel supérieur à 30 %[1] selon l’ARCEP. Ces chiffres confirment le rôle clé joué par les technologies machine to machine dans la digitalisation des différents services et industries en pleine transformation numérique. Un bouleversement qui permet également l’optimisation de la supply chain et de ses acteurs.

    La supply chain avec ou sans M2M : quelles différences ?

    Prenons l’exemple d’un fournisseur de fuel à destination des particuliers.

    Une logistique sans solution M2M implique la mise en place d’un call center pour organiser les réapprovisionnements. Un procédé qui exige une grande souplesse de planning, une anticipation parfois compliquée ainsi qu’une forte réactivité. Pour la gestion du fuel, une telle organisation implique que le client surveille lui-même le niveau de sa cuve, et qu’il alerte son fournisseur lorsque celui-ci atteint le seuil critique pour veiller à ne pas être en rupture.

    Afin d’optimiser cela, des entreprises du domaine de la télémétrie ont mis au point des boitiers capables de capter le niveau de remplissage des cuves. Ceux-ci envoient un SMS au client pour alerter du niveau critique du seuil, et informe dans le même temps le fournisseur d’un réapprovisionnement à prévoir. Une digitalisation via la mise en place de solutions M2M présente de nombreux avantages pour l’ensemble des acteurs de la chaîne. 

    Des avantages pour les clients, mais également pour les fournisseurs

    La mise en place d’un boitier M2M avec une connexion par carte SIM au sein d’un process logistique peut profondément modifier la supply chain, et apporter de nombreux avantages aux clients comme aux fournisseurs. En effet, intégrer des boîtiers M2M aux outils de télémétrie peut constituer un fort vecteur de fidélisation. Grâce à l’intégration de capteurs digitaux, le fournisseur peut désormais jouer son rôle d’informateur et de gestionnaire, et ainsi être à l’initiative d’un réapprovisionnement. Il prend alors la main sur la relation client.

    De plus, afin d’optimiser la connectivité du système de télémétrie, le fonctionnement peut se faire par carte SIM multi-opérateur. En effet, ce type de carte permet d’avoir accès au meilleur réseau GSM disponible, quelle que soit la localité. En cas de panne, un tel dispositif offre la possibilité de ne pas subir de coupure réseau : en effet, la carte se connecte alors au second meilleur réseau pour assurer une connexion GSM continue. De quoi affranchir le fournisseur des problématiques liées aux remontées d’information et garantir une vision fiable en temps réel.

    Par ailleurs, si l’ensemble des clients d’un fournisseur sont équipés de boitiers M2M, celui-ci peut alors gérer ses stocks à distance et utiliser les données récoltées pour prévoir de futures livraisons. L’outil agit alors comme un facilitateur : il permet une gestion du stock en amont, en limitant les immobilisations en entrepôt, mais également de prévoir les plannings et les effectifs. Indirectement, le M2M transforme l’organisation logistique et humaine et financière des fournisseurs qui est alors optimisée.

    Les avantages que le M2M apporte aux chaînes logistiques ne se limitent pas au fuel. Cette technologie peut également être appliquée à l’ensemble des matières premières ainsi qu’à de nombreuses autres industries pour anticiper et optimiser les problématiques de gestion des stocks, et offrir un meilleur service à ses clients.

    [1] https://www.arcep.fr/index.php?id=13776#c96532

    Crédits Photo – FOTOLIA.com