<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer
Que recherchez-vous ?
    matoocard-picto
    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto
    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto
    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    Transformation digitale : quelles conséquences pour le marché du photovoltaïque ?

    À la croisée du digital et des nouvelles exigences environnementales, le secteur photovoltaïque jouit d’une vraie révolution technologique. Ce secteur a su optimiser maintenance et monitoring tout en facilitant sa gestion.

    Le digital, accélérateur de transformation

    Selon une étude présentée par le cabinet Tescol (1), le digital devrait permettre de diviser par 7 le coût d’une installation photovoltaïque dans les 20 prochaines années.

    En effet, le développement de l’IoT Industriel, plus précisément du M2M, appliqué au photovoltaïque permet de collecter des données émises par un parc de panneaux solaires, de construire des modèles prédictifs et ainsi d’anticiper les pannes ou anomalies. En capitalisant sur ces technologies gravitant autour de l’exploitation des données, les coûts opérationnels et frais de maintenance peuvent être fortement réduits.

    En parallèle, au-delà des données collectées, des avancées technologiques telles que les drones peuvent aider à rentabiliser la maintenance de grands parcs. Ceux-ci permettent, par exemple, une détection d’anomalies 5 à 10 fois plus rapide que l’inspection humaine selon une étude de Solar Industry Mag (2), et donc une réduction des coûts de maintenance non négligeable.

    Le digital révolutionne l’asset management

    La maintenance et l’optimisation des opérations ne sont pas les seules applications du photovoltaïque dans lesquels le digital intervient. L’apport d’innovation telle que la blockchain, le développement de plateformes IoT ou encore des solutions d’automatisation permettent la maximisation de la performance des parcs. L’asset Management n’est pas non plus en reste et les nouvelles technologies améliorent considérablement son approche notamment au niveau de la gestion des actifs techniques, administratifs, financiers et commerciaux (facilités de facturation, de paiement, de comptabilité, d’assurance, de relation client ou de communication avec les partenaires).

     

    Les avancées technologiques font du digital un outil incontournable pour le photovoltaïque. L’utilisation du M2M pour des outils prédictifs, de gestion à distance ou encore de l’analyse des data permet d’améliorer sensiblement la performance des équipements photovoltaïques. Le suivi est ainsi plus précis, la maintenance à distance facilite les opérations et les rapports de performance en temps réel permettent une véritable aide à la décision fondée sur un historique de données fiables.

    De nouvelles avancées sont attendues à l’horizon 2030 : démocratisation de la blockchain, de l’intelligence artificielle et des informations cognitives qui promettront d’apporter d’autres pistes d’amélioration pour le secteur.

     

    (1) Source : http://www.lenergietoutcompris.fr/actualites-et-informations/photovoltaique-solaire/l-energie-solaire-photovoltaique-a-la-rencontre-du-digital-48073

    (2) Source : https://www.capgemini.com/consulting-fr/2016/08/iot-data-drones-blockchain-les-nouvelles-frontieres-du-solaire-pv/

    Crédits Photo – FOTOLIA.com