<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer
Que recherchez-vous ?
    matoocard-picto
    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto
    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto
    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    Maintenance prédictive : de fortes avancées pour le photovoltaïque grâce à l’apport du digital

    Comme pour beaucoup d’autres domaines, le digital a transformé le photovoltaïque. Grâce à de nouveaux outils, il a permis de mettre en place une maintenance prédictive plus efficace et plus rentable que la maintenance analogique auparavant basée sur des contrôles terrain.

    Le digital au service du photovoltaïque

    Il y a moins de 10 ans, la maintenance des parcs photovoltaïques ne constituait pas une priorité pour la plupart des acteurs du secteur. Malgré un fort investissement financier, le suivi était rarement opéré. L’apparition de nouvelles technologies comme des traceurs I(V), des tests électroluminescents (EL), des caméras thermiques ou encore des drones offrant une vue d’ensemble des parcs a mis en évidence des anomalies matérielles jusque-là non identifiées. Des méthodes de mesure précises ont alors pu être mises en place. En parallèle, l’essor du photovoltaïque et l’augmentation du nombre d’installations ont offert davantage de retours d’expérience. La combinaison de ces facteurs a permis de mieux identifier et de mieux traiter les problèmes relatifs aux parcs.

    Il est alors apparu que 64 % des défauts constatés sur les installations photovoltaïques provenaient de causes humaines, alors que seulement 27 % étaient liées au matériel (selon une enquête interne menée sur plusieurs dizaines d’installations par l’INES). La méconnaissance technique lors de la conception et de la mise en place des installations liée à un manque de formation des équipes étaient donc les premiers facteurs de panne dans les parcs photovoltaïques.

    La maintenance à l’heure de la data

    Aujourd’hui, les outils de maintenance collectent de la data et permettent un monitoring très précis des installations photovoltaïques. Ainsi, un client peut suivre la production solaire de son parc via une interface dédiée, et ce, en temps réel. À grande échelle, les système d'acquisition et de contrôle de données (SCADA) permettent à distance, de commander, de contrôler et de suivre très précisément ces installations. Mais ces solutions sont complexes à mettre en œuvre et donc onéreuses. Néanmoins, ces outils numériques représentent un vrai progrès pour le secteur qui permet de découvrir et d’analyser de nouvelles anomalies, mais aussi de les traiter.

    Un bon monitoring (avec ou sans SCADA) permet de déclencher des alarmes et ainsi d’informer très rapidement l’exploitant. Ces alarmes permettent par exemple d’éviter d’avoir des installations qui ne fonctionnent pas correctement, voire pas du tout, et ce durant plusieurs heures ou jours consécutifs.

    Les avantages apportés par le digital

    Si ces outils digitaux représentent un véritable investissement matériel, leur coût est rapidement équilibré par l’efficacité de la maintenance. En effet, celle-ci permet alors de prévenir de potentielles grosses pertes financières sur des systèmes photovoltaïques de grande puissance.

    Dans l’ensemble, la maintenance prédictive opérée par des outils numériques améliore les performances des installations en les rendant plus efficaces, plus rentables et plus compétitives. Au niveau logistique, une meilleure structuration rendue possible par ces outils, favorise la mise en place de contrôles et optimise la production en palliant les pannes.

    Néanmoins, la maintenance numérique ne fait pas tout. Si elle fait apparaître de nombreuses problématiques en temps réel, des contrôles réguliers sur le terrain restent incontournables pour assurer le bon fonctionnement du parc sur le long terme : le numérique et l’analogique sont alors complémentaires.

     

    L’apparition constante de nouveaux outils digitaux toujours plus pointus promet une forte montée en puissance à venir. La maintenance à distance du photovoltaïque permet d’acquérir de plus en plus d’autonomie, à terme la maintenance prédictive apportera encore plus d’optimisation et de réactivité. Toutefois, il ne faudra pas négliger les fondamentaux comme les inspections sur le terrain ou la formation professionnelle de tous les intervenants.

     

    Crédits Photo – FOTOLIA.com