<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer
Que recherchez-vous ?
    matoocard-picto
    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto
    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto
    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    M2MManager : le guichet unique pour gérer l’IoT

    Face à un monde multipolaire pour la gestion de l’Internet des objets, Matooma met en avant le M2MManager. Ce hub de la connectivité et du cycle de vie des objets connectés se veut un guichet unique au service des entreprises.

     

     

    A la rencontre du troisième type, ainsi pourrait commencer ce post sur le device management. Cet outil est essentiel pour « gérer la connectivité (réseau fixe, mobile, bas débit...), la data et enfin les objets », explique Thierry Bergey, directeur général de Matooma. Dans cet univers, plusieurs acteurs ont pris position sur les différentes fonctions de gestion de l’IoT. « Il existe des plateformes de management proposées par des sociétés comme Cisco ou Microsoft, mais ils agissent plutôt en médiation ou sur une brique de la gestion », constate le dirigeant. Le second type d’acteurs sont « les opérateurs de téléphonie mobile à travers leur plateforme de pilotage des cartes SIM, mais un client devra disposer d’autant de plateformes que de contrats opérateurs pour la gestion de son projet IoT », analyse Thierry Bergey.

    La porte est donc ouverte pour un troisième type d’acteur avec « une plateforme M2M multi-opérateur ». Le M2MManager se définit comme « un intermédiaire entre les deux autres types de plateformes en offrant une solution plug and play donc sans coût d’intégration, ainsi qu’un guichet unique », précise le responsable. Cette dernière notion est importante, « en étant agnostique sur l’objet choisi, en laissant les clients libres de choisir leurs opérateurs et en rendant la plateforme accessible aux gestionnaires de l’entreprise ».

    Gérer la connectivité et la sécurité

    En premier lieu, le M2MManager est capable « de gérer la connectivité de l’objet, l’activation, la suspension et la résiliation des contrats opérateurs ». De même, la plateforme est capable « de géolocaliser les objets connectés et savoir s’ils sont actifs, s’ils sont connectés au bon réseau, s’ils consomment trop de connectivité » poursuit Thierry Bergey. Ces remontées d’information peuvent générer des alertes, par SMS ou mail, en cas de dysfonctionnement ou de surconsommation. L’outil est par ailleurs capable de rentrer sur les logs de l’objet pour corriger certaines fonctions.

    Autre point fort de la plateforme, la sécurité est assurée par l’offre MatooWan, un lien sécurisé entre les objets connectés et les serveurs du client. « Nous sommes capables de gérer les différents protocoles de sécurité entre l’objet et le serveur du client en toute transparence », promet Thierry Bergey. Ce dernier insiste sur l’intérêt de faire appel à une solution de device management dans un projet IoT, « il s’agit souvent moins d’une problématique sur les opérateurs mobiles, mais plus un besoin de standard, car aujourd’hui la prise en main d’un objet connecté n’est pas standardisée ». Pour lui, « la carte SIM multi-opérateur embarque l’intelligence au sein de l’objet pour le gérer ». L’aspect du device management est souvent minimisé dans un projet IoT, pour autant il est indispensable de s’en préoccuper en amont pour ne pas être débordé par la gestion de milliers d’objets connectés.