<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer
Que recherchez-vous ?
    matoocard-picto
    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto
    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto
    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    M2M : comment connecter vos objets à distance?

    Cet article est le premier d’une série de trois articles sur la spécificité des objets connectés. Le déploiement d’un projet IoT/M2M nécessite de passer par différentes étapes. La première, inévitable, est l’installation de vos objets sur le terrain. Une fois ces derniers installés, il faut alors assurer leur exploitation et leur maintenance.

    Malheureusement, cette étape peut souvent être négligée au début d’un projet. En effet, lorsque vous n’avez que quelques objets déployés sur une zone géographique limitée, cet aspect ne semble pas primordial puisque le volume d’objets déployés induit peu de maintenance et peut être géré rapidement par de simples déplacements.


    Cependant, dès que vous avez l’ambition d’industrialiser votre projet IoT, il devient nécessaire de mettre en place une gestion à distance de vos objets, que ce soit pour effectuer de la maintenance préventive ou corrective, des actes de supervision, ou des ajouts de services. Sans anticipation, votre solution s’en retrouvera directement affectée en matière de qualité de service et risque de freiner considérablement votre développement.


    Au sein de cet article, nous vous livrerons différentes façons de gérer à distance vos objets connectés en précisant les avantages et les limites de chacune des solutions.

     

    Le saviez-vous ?

    De façon très simplifiée, pour que deux entités (ordinateurs, serveurs, objets…) puissent communiquer, il leur faut une donnée technique qui leur permet de s’identifier sur un réseau : l’adresse IP. Pour mieux comprendre, retranscrivons cette idée dans notre quotidien. Imaginez que vous souhaitiez envoyer un colis à une personne X. Pour cela, vous avez besoin de son adresse postale. Pour qu’un objet puisse communiquer avec un autre objet, c’est la même chose : il faut que chacun puisse s’identifier à l’aide de son adresse IP.

    Les différentes typologies d’adresse IP :

    • Fixe : adresse IP qui restera statique et identique à chaque connexion
    • Dynamique : lors de chaque connexion, une nouvelle adresse IP est allouée
    • Publique : visible sur Internet
    • Privée : non visible sur Internet.

     

    1 - Connecter son objet via Internet

     

    Comment cela fonctionne ?

    Matooma-Connectivite-4Pour se connecter à votre objet via Internet (ou via un autre réseau), vous aurez besoin de connaître l’adresse IP associée à votre objet. Visible et accessible depuis Internet, l’adresse IP Publique permettra à votre serveur de l’identifier. Vous pourrez ainsi réaliser à distance vos opérations de maintenance, de mise à jour ou autre. Dans le cas d’une adresse IP Publique Fixe, cette adresse sera connue par votre serveur et directement accessible sans nécessiter l'utilisation de service supplémentaire. Enfin, lorsque vous utilisez une adresse IP Publique Dynamique, vous allez devoir utiliser un DNS Dynamique qui permettra de lier l’adresse IP de votre objet à un nom de domaine fixe.


    Avantages


    L’avantage de cette solution réside principalement dans sa simplicité de mise en place, puisqu’elle ne nécessite pas de solution physique et/ou complexe. Sur de petites quantités d’objets et premiers déploiements, cette option peut être envisageable.


    Limites


    L’intérêt de l’utilisation d’une IP Publique en est aussi son principal défaut. Celle-ci étant accessible sur Internet, elle est très loin d’être la meilleure des options en matière de sécurité. En effet des hackers pourront accéder à vos objets/boîtiers puisque ces derniers sont exposés directement sur Internet. Pour vous, c’est donc à la fois un risque en ce qui concerne la sécurité de vos flux mais également vos coûts de connectivité qui seront directement impactés (risque de surconsommation).

    2 - Connecter son objet via un réseau privé non connecté à Internet


    Comment cela fonctionne ?

    connecter-obet-via-réseau-prive-non-connecter-internet-5Vos objets sont ici associés à des cartes SIM avec IP Privées fixes non visibles sur Internet. Après s’être connectés au réseau opérateur, ces derniers transmettront les données via un lien sécurisé jusqu’à votre système d’information. C’est en quelque sorte le prolongement de votre réseau local (Local Area Network). L’APN privé assurera le lien entre votre objet, les infrastructures Telecom et votre système d’information via un lien sécurisé.


    Avantages


    L’utilisation d’une solution d’APN Privé possède de nombreux avantages. Premièrement, il vous donnera la possibilité d’accéder à distance de façon sécurisée et en temps réel à tous vos objets. Vos opérations de mises à jour, de maintenance et d’actes de supervision n’en seront que facilitées.


    Deuxièmement, le déploiement de l’APN est unique quel que soit le nombre d’objets connectés associés. Vous n’aurez donc aucune limitation dans vos déploiements futurs.


    Troisièmement, l’APN Privé permet de gérer l’ensemble de vos objets de façon isolée du reste du trafic opérateur, ce qui rend la supervision du parc plus simple et plus précise.


    Enfin, le transfert de vos flux de données sera parfaitement sécurisé de bout en bout (de l’objet connecté jusqu’à votre système d’information). Si votre projet IoT nécessite de gérer rapidement vos objets à distance, cette option vous permettra à la fois d’avoir une solution sécurisée mais aussi parfaitement adaptée à vos déploiements futurs.


    Limites


    Ce type d’installation nécessite la mise en place d’un lien sécurisé (logique ou physique) entre votre système d’information et celui de votre fournisseur de connectivité. Bien que extrêmement efficace, cette solution peut s’avérer complexe lors de son déploiement initial.