<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer
Que recherchez-vous ?
    matoocard-picto
    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto
    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto
    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    Ce que nous réserve le marché du M2M

    Evolutions, nouveaux projets... Que nous réserve le marché du M2M ?

     

    Concurrencés par divers acteurs proposant de multiples solutions de connectivité, les opérateurs télécoms doivent aujourd'hui redoubler d'efforts pour proposer des offres adaptées aux besoins et aux spécificités des projets IOT.

     

    Un marché en constante progression

    Selon une étude réalisée par l'Idate sur les années 2013 à 2017, le marché mondial du M2M devrait afficher une croissance annuelle moyenne de 30% en volume et de 13% en valeur. L'institut d'études prévoit également un chiffre d'affaires global de 40 milliards d'euros en 2017, une progression décisive pour tous les acteurs du M2M. Les secteurs majoritairement visés par ce développement sont ceux des objets connectés, de la voiture connectée et des villes intelligentes.

     

    La reconversion des opérateurs telecoms

    Jusque là dominants sur le marché du Machine to Machine, les opérateurs télécoms doivent à présent se réinventer pour concurrencer les différents acteurs proposant des offres de connectivités multiples. En effet, mise à part le réseau GSM mono opérateur, nous trouvons des technologies bas débit telles que Sigfox et LoRa, ou encore sans fil (WiFi, Bluetooth, NFC, Zigbee, IP500).

     

    La solution Matooma

    La société spécialisée dans la communication et la gestion des objets connectés travaillent actuellement avec une dizaine d'opérateurs, tels que SFR, Orange, Bouygues Telecom, Everything Everywhere, KPN, Swisscom, Mobiquithings... lui permettant de founir des cartes SIM multi-opérateurs utilisables dans le monde entier. "Les cartes SIM multi-opérateurs scannent en permanence les réseaux disponibles et se calent automatiquement sur le meilleur d'entre eux", explique Frédéric Salles, Président de Matooma. L'entreprise se positionne comme interlocuteur unique pour simplifier la gestion des parcs d'objets connectés des utilisateurs: une facturation unique, un coût d'abonnement fixe, sans engagement de durée et de volume de données. Par ailleurs, Matooma multiplie les projets, et lance notamment un package plus attractif à 12€ par an, intégrant un forfait de 1 Mo de données par mois sur une quarantaine de pays. 

     

    Retrouvez l'article du Journal des télécoms en intégralité en cliquant ici

     

    A LIRE AUSSI :

    Matooma / Sigfox : concurrents ou complémentaires ?

    Objets connectés, Internet des objets ou Machine to Machine ?

    Frédéric Salles parle IOT sur France Info