<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer

Que recherchez-vous ?

    matoocard-picto

    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto

    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto

    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    Matooma planifie son développement européen

    Un avenir européen Spécialisée dans la communication des objets connectés par carte SIM, la société montpelliéraine Matooma a annoncé le 4 Juin le déploiement de son activité à l’international. Ce sont 5 nouveaux marchés qui sont visés sur l’année 2019 : l’Italie, la Suisse, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg.

    Pour Frédéric Salles, CEO de Matooma, le concept est clair : « Nous développons une nouvelle politique, celle d’attaquer l’Europe en simultané ».

     

    Des recrutements et une stratégie

    Pour que ce projet européen puisse voir le jour, la société a dû s’appuyer sur la mise en place d'une nouvelle stratégie axée sur l’humain et le digital. En effet, l’entreprise prévoit une quinzaine de recrutements d’ici la fin 2018, notamment de candidats bilingues en italien et allemand, au sein des services marketing digital, commerce, service clients et informatique,pour pouvoir relever les défis de l’européanisation.

    Une européanisation 100% digitale avec une gestion de tous ces marchés directement depuis le siège de l’entreprise à Montpellier. Installée depuis deux ans dans le bâtiment du Liner, la société a par ailleurs choisi d’étendre ses bureaux de 300m² pour pouvoir accueillir ces nouveaux effectifs dans les meilleures conditions possibles.

    “Nous sommes sur des métiers où, paradoxalement, les clients n'ont pas besoin de nous voir physiquement après la première prise de contact“ indique Frédéric Salles, président de Matooma.

     

    Un logiciel multilingue et une nouvelle plateforme de « device management »

    En parallèle de cette stratégie, Matooma a souhaité proposer à ses futurs clients internationaux l’expérience utilisateur la plus qualitative possible.

    « Nous avons redéveloppé notre logiciel afin qu’il soit totalement utilisable à l’international. Nous disposons aujourd’hui d’un logiciel multilingue adapté à n’importe quel pays. »

    De plus, Matooma travaille sur une nouvelle plateforme qui sera destinée au pilotage et à la gestion des objets connectés à distance.

    « Cette offre sera ouverte aux industriels même s'ils ne sont pas équipés de la technologie Matooma, ce qui devrait nous permettre d'élargir notre portefeuille clients, rajoute Frédéric Salles. Cette plate-forme, quel que soit l'opérateur de cartes SIM, leur permettra de reprogrammer des boîtiers à distance, de les réinitialiser, de mettre à jour le firmware, etc. »

    Cette réorientation stratégique devrait permettre à Matooma d’atteindre ses objectifs à long terme sur le plan européen : réaliser un million d’euros de chiffre d’affaires par pays d’ici trois ans.