<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer
Que recherchez-vous ?
    matoocard-picto
    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto
    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto
    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    GPCE 17 : Frédéric Salles, président de Matooma, est élu dirigeant de l'année 2017

     Le dirigeant de l'année 2017 est désormais connu. Frédéric Salles, dirigeant de Matooma, a été distingué par le Grand Prix des Chefs d'entreprise le 26 juin 2017 au Pavillon d'Armenonville. D'autres PME audacieuses et innovantes ont également été récompensées lors de la soirée.

    GPCE 2017 : Frédéric Salles, p-dg de Matooma, élu dirigeant de l'année 2,1 millions d'euros gagnés en 2014, 3,5 en 2015 et 5,6 en 2016. Un chiffre d'affaires qui devrait être multiplié par dix entre le démarrage de la société il y a cinq ans et la fin de cette année. C'est peu dire que chez Matooma, pépite spécialisée dans le M2M (machine to machine) et l'Internet des objets, fournisseur de connectivité et de services aux industriels, opérateurs télécom, intégrateurs, la croissance est au rendez-vous... Aujourd'hui, "acquérir des clients via le digital est le projet numéro 1", révèle Frédéric Salles, son président et cofondateur.

    Pour répondre à cet enjeu, la PME a commencé à digitaliser ses process et à automatiser le parcours client, afin de simplifier la réponse aux offres et augmenter sa réactivité tout en libérant du temps aux commerciaux. Une stratégie appuyée sur un renforcement des équipes avec notamment l'arrivée, au premier trimestre 2017, d'un directeur général, Thierry Bergey (ex-Numericable), pour mener à bien ce projet. En parallèle, l'entreprise, présente aujourd'hui dans douze pays, poursuit sa conquête à l'international. Elle a annoncé, en avril 2017, un partenariat avec l'opérateur Vodafone.

    "C'est un partenariat gagnant-gagnant. Ils s'implantent en France, nous traitons leurs leads sur le marché français et ils nous ouvrent une capacité sur leurs réseaux en propre", détaille Frédéric Salles.

    Pour Matooma, une opportunité de toucher de nouveaux marchés, notamment en Italie, au Portugal ou en Allemagne.

     

    Lire l'article sur le site de Chef d'entreprise