Fermer
Que recherchez-vous ?

    RFID - Radio frequency identification - définition

    Valider votre titre de transport pour monter dans le bus, badger pour accéder bâtiment de votre travail ou pour accéder à une salle… Toutes ces actions sont rendues possibles grâce à l’identification par radiofréquences, alias la technologie RFID. Matooma fait le point sur l’identification des objets et des personnes grâce aux rayonnements électromagnétiques.

    RFID, qu'est-ce que c'est

     

    La RFID (Radio frequency identification) ou radio-identification est une technologie qui permet de mémoriser, stocker, enregistrer et récupérer des données à distance à l’aide de marqueurs : des radio-étiquettes, également appelées “Tags RFID” qui réagissent aux Définition | RFID - Puce RFID - Radio Frequency Identification des radio et transmettent des informations à distance. Ces puces RFID, étiquettes ou balises, peuvent être collées sur un produit ou être incorporées dans un produit.

    Un peu d’histoire : cette technologie RFID est utilisée depuis la 2nd guerre mondiale. À l’époque, elle était surtout répandue dans le secteur militaire (identification des avions etc). Plus tard, dans les 70’s, cette technologie est utilisée par l’armée pour le contrôle de l’accès aux sites sensibles comme le nucléaire par exemple. C’est à partir des années 80 qu’elle est utilisée dans le quotidien de certains professionnels comme pour l’identification du bétail et lors de la chaîne de fabrication de construction. Enfin, elle est totalement popularisée dans les années 2000.


    Les secteurs principalement concernés par la technologie RFID sont les suivants :

    - La logistique (traçabilité des produits) ;
    - La sécurité (système d’antivol ou moyen d’identification des produits en caisse) ;
    - Cartes et papiers d’identité (passeports, cartes d’accès aux transports en commun etc) ;
    - Agriculture ou secteur animalier (identification du bétail et des animaux).


     

    Cas d'usage - RFID

     

    Exploiter les données à distance grâce à l’alliance de la RFID et de la carte SIM M2M

    L’utilisation de la RFID est une solution efficace souvent mise place dans de nombreux milieux comme le secteur industriel ou la sécurité des travailleurs isolés. Pour autant, il est souvent intéressant de mixer cette technologie avec l’utilisation de cartes SIM M2M afin de permettre une meilleure transmission des données et visualisation à distance de ces dernières. Prenons l’exemple d’une société qui propose solutions pour la sécurité des travailleurs isolés qui commercialise des badges et tags RFID longues portées destinés à la sécurité du personnel sur les chantiers et zones à risque pour localiser les travailleurs. Cette dernière fait appel à des cartes SIM M2M car la technologie RFID ne permet pas de faire remonter les informations et données sur un site Internet ou sur un ordinateur.

    Utiliser la RFID pour connecter des objets :

    Comme nous l’avons vu précédemment, cette technologie permet de récolter de la data. Pour autant, elle peut également s’utiliser pour faire communiquer des équipements entre eux. C’est notamment le cas de la NFC (Near Field Communication) qui s’inspire de cette technologie pour le fonctionnement du paiement sans contact mais également le télépéage.

     

    Questions sur la technologie RFID


    Comment fonctionne la RFID ?

    La technologie RFID a 2 composants : un lecteur et une carte RFID :

    Le lecteur est composé de 2 parties : un émetteur-récepteur et une antenne. Le lecteur envoie de l’énergie à la carte via des ondes radio qui génèrent de l’énergie grâce à l’induction électromagnétique.

    La carte RFID, elle, est composée de 2 parties aussi : son antenne et la puce RFID. La puce stocke et traite les données et l’antenne les reçoit et les transmet.

    Quels sont les différents supports de la RFID ?

    La technologie RFID est présentent à travers de nombreux secteurs et objets. Tour d’horizon des différents supports :

    Des cartes et des badges : ils sont utilisés pour l’identification des personnes, le contrôle d’accès en entreprise, les paiements sans contact, les transports ou encore les cartes de fidélité.

    Des étiquettes : elles sont utilisées pour l’identification des biens, le stockage, la lutte contre la contrefaçon ou encore la traçabilité.

    Des bracelets : ils sont utilisés dans le cadre de l’identification des personnes, dans la promotion des événements ou encore, dans le paiement sans contact.

    Des portes-clés : on les retrouve souvent pour gérer l’accès à des résidences, des portails, des locaux et parking ou bien des badges d’accès en entreprise.

    Des puces sous-cutanées : utilisées pour l’identification des animaux.

    Quelles sont les limites de la RFID ?

    Comme toutes les technologies, la RFID a de nombreux avantages mais égalements des limites et inconvénients. Parmi eux, nous pouvons notamment de l’aspect sécurité. Une carte RFID peu ou pas sécurisée, pourra risquer des copies ou une récupération des données. Ce qui peut vite être problématique. Aussi, il est important de penser à la sécurité de vos cartes RFID, par exemple avec des étuis de protection pour empêcher la récupération des données.

    Besoin d’en savoir plus ?

    Vous souhaitez développer un projet IoT/M2M ou avoir de l'information sur la connectivité ?

    more-infos-m2m