<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=172177&amp;fmt=gif">
Fermer
Que recherchez-vous ?
    matoocard-picto
    Matoocard

    Connecter

    En savoir plus
    m2mmanager-picto
    M2MManager

    Gérer

    En savoir plus
    matoowan-picto
    Matoowan

    Sécuriser

    En savoir plus

    Le marché du M2M clôture 2017 en hausse

    L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a publié son rapport sur le marché des services mobiles pour la fin d’année 2017[1]. Ces chiffres montrent une nouvelle progression du marché M2M pour le quatrième trimestre consécutif. Bilan.

    Une année record pour le M2M

    Au 31 décembre 2017, l’IoT comptait 14,9 millions de cartes M2M en circulation, soit 625 000 cartes de plus qu’au trimestre précédent. Globalement en très forte hausse, le marché a enregistré un rythme annuel de croissance de + 30 %. Cela représente 3,2 millions de cartes supplémentaires par rapport au quatrième trimestre 2016.

    Ces résultats signent une belle croissance pour le secteur du M2M en 2017. En effet, après deux premiers trimestres où le marché enregistrait des chiffres record dépassant pour la première fois le million, la croissance a légèrement ralenti au troisième trimestre, sans pour autant stagner. Ce quatrième trimestre complète donc une année de très forte progression.

    cartes_mtom_nombre_accroissement_annuel

    2018 : quelles projections ?

    En 2017, la croissance du marché du M2M s’est inscrite dans un contexte de développement de solutions digitales destinées notamment à l’industrie et aux villes et bâtiments intelligents. Dans cette dynamique, le CES 2018, qui s’est tenu en début d’année à Las Vegas, a mis à l’honneur « la ville intelligente », après une étude menée avec l’UPS révélant que d’ici 10 ans, au moins 48 villes à l’échelle mondiale seront des smart cities[2]. La démocratisation et la massification de l’IoT déjà en cours promettent une progression plus forte encore dans les années à venir.

    Tout au long de l’année, les rapports de l’Arcep ont souligné la progression exceptionnelle du M2M. Le développement du marché digital à destination des services et des industries, ainsi que les premiers test de la 5G dans certaines villes françaises, devraient promettre une évolution plus forte encore pour l’année 2018. 

     

    [1] Source :  https://www.arcep.fr/index.php?id=13858

    [2] Source : http://www.fredzone.org/le-ces-2018-se-focalisera-sur-la-ville-intelligente-031

    Crédits Photo – FOTOLIA.com