Téléphone
Contactez nous +33 (0)4 88 36 07 40
Service Clients helpme@matooma.com Contact
Expertise

Les objets connectés, c'est quoi ?

22/09/2015

Découvrez l'infographie sur les objets connectés par Matooma

Infographie sur les objets connectés

 

Un objet connecté est un objet capable d'envoyer une information vers un autre objet sans intervention humaine.

Cliquez sur l'infographie ci-dessus pour l'afficher en taille réelle

 

Le marché mondial des objets connectés en 2020

2020 sera une année placée sous le signe de la connectivité. En effet, selon l'institut IDATE, 80 milliards d'objets seront connectés en 2020. Le cabinet de conseil IDC annonce, quant à lui, que le marché des solutions IOT représentera 7100 milliards de dollars et comptera pas moins de 36 millions de professionnels de l'informatique.

 

Comment se connectent-ils ?

Les technologies qui permettent de connecter les objets sont multiples et doivent être adaptées en fonction des besoins de l'utilisateur et du type d'objet qu'il souhaite connecter. En voici les principales :

  • RFID (ou radio-identification) : permet de sauvegarder et récupérer des données grâce à des marqueurs se présentant sous la forme d'étiquettes adhésives ou de micro-puces. Le RFID est utile notamment dans le suivi de l'acheminement de colis et l'étiquetage des produits dans les points de vente.

  • Bluetooth : permet l'échange de données de façon bidirectionnelle sur une courte distance. Le bluetooth est utilisé pour connecter par exemple des smartphones, ou du matériel informatique tel que des imprimantes, scanners, claviers et souris d'ordinateurs.

  • WiFi : est un type de communication sans fil qui permet de relier les objets entre eux grâce à des ondes radio. Le WiFi connecte des objets de type ordinateur, tablette, console de jeux vidéos... au réseau Internet.

  • Basse fréquence : est une technologie qui autorise la communication de faibles données entre deux objets. La basse fréquence est notamment utilisée dans le domaine de la télémédecine et de la télésurveillance.

  • SIM (réseau GSM) : contrairement à la basse fréquence, le réseau GSM permet l'envoi de données beaucoup plus conséquentes et a une couverture mondiale. Les cartes SIM servent à connecter des alarmes, des boîtiers de téléassistance et de géocalisation, des bornes de recharge électrique, etc.

  • Satellite : placé dans l'espace, le satellite de télécommunication rend possible la communication vers des entités où les types de connectivité précités ne fonctionnent pas. Nous entendons par exemple, la communication vers des avions et navires.

 

Dans quels secteurs les trouve t-on ?

D'après une étude réalisée par le bureau d'études Technavio Analysis, les principaux secteurs concernés par le développement des objets connectés en 2016 sont les suivants : les produits électroniques (6,72 Mds $), l'automobile (5,03 Mds $), le transport et la logistique (2,99 Mds $), la santé (3,40 Mds $), l'énergie (3,54 Mds $) et l'industrie (2,58 Mds $).

 

Les freins à l'usage

Cependant, nombreuses sont les personnes qui hésitent encore à se lancer dans l'utilisation des objets connectés. D'après une étude réalisée par Symantec, "57% des européens s'inquiètent du fait que leurs données ne sont pas sécurisées". De plus, Solutions Numériques annoncent que "61% des internautes se disent "gênés" par le stockage des données des objets connectés". Enfin, selon une infographie réalisée par La Poste, "74% des français perçoivent la multiplication des applications comme un frein à l'achat de ces objets. Pour pallier au problème de sécurisation des données et rassurer les utilisateurs, Matooma entend bien créer son propre réseau sécurisé de l'IOT.

 

A LIRE AUSSI :

Le marché du M2M et des objets connectés

Faire communiquer les objets grâce à une carte SIM

Matooma, élue meilleure start-up dans la catégorie Internet des objets

 

 

Média 17/05/2018 Frédéric Salles au Club Média RH sur BFM Business

Cette émission est consacrée chaque semaine à l’emploi et aux ressources humaines avec la participation d’experts et de chefs d’entreprises de divers domaines.

Fin du RTC : Matooma et Jaune de Mars accompagnent les ascensoristes dans leur transition vers le GSM
Expertise 16/03/2018 Fin du RTC : Matooma et Jaune de Mars accompagnent les ascensoristes dans leur transition vers le GSM

La fin du RTC obligent les ascensoristes à s’adapter

Retour sur l’expérience de Matooma au Mobile World Congress 2018
Evénement 09/03/2018 Retour sur l’expérience de Matooma au Mobile World Congress 2018

Matooma, spécialiste montpelliéraine dans le M2M, optimise sa présence sur le salon barcelonais